Archive for juillet, 2009

à force de baver …

Dimanche, juillet 26th, 2009 | couture | 8 commentaires

Ça fait un bon momment que je bave devant deux choses … La petit haut ou robe à smocks, et le fameux sarouel que beaucoup portent. J’ai du mal à réaliser des vêtements et encore plus pour taille adulte, comme un blocage. J’ai peur que mes compétences en couture ne soient trop pauvres et j’ai toujours du mal à suivre un patron. Mais après en avoir eu sous les yeux et avoir baver un bon momment, comme ceux de C’cro mimi . J’ai fini par sortir le joli tissu que je réservais depuis deux ans pour une robe et que je n’ai jamais faite, pour me lancer dans l’aventure … Pis pendant que j’y étais, allez zoup j’ai fait le haut qui va avec ;p

Je vous passe les diverses étapes et les commentaires de mon crapaud et de mon grand lutin, qui ont ponctués cet après-midi. Quoique grâce à une critique très avisée de mon grand lutin, j’ai des manches/bretelles/minichâle à mon petit haut lol.

sarouel1

sarouel2

Dtailsarouel

sarouel3

lettre ouverte à mon ami

Samedi, juillet 25th, 2009 | blabla | 3 commentaires

Parce que nous nous sommes vus tout récemment et que comme promis il m’a envoyé ses textes à lire, parce que je ne peux que prendre la plume à mon tour, parce que je l’aime et qu’il est malade …

Lettre ouverte à mon ami,

Toi, l’homme aux pinceaux, que je continue de vouvoyer malgré … Je dis toi en pensée, comme si ce tutoiement qui ne veut venir devant, soulignait cette intimité des textes lus, de la plume du peintre éclos.

Car dans ces textes envoyés ce matin, que je découvre et qui me touchent j’y lis bien la maladie qui fait son oeuvre et ne laisse que quelques répits, mais j’y lis aussi cette obsession à peindre, et coucher sur la toile la fragile émotion, fugace et qui ne veut y rester, aussi bien que la peinture des mots qui s’essaie à peindre cette vie aussi fugace.

Moi en face c’est de la révolte qui m’anime, révolte que je tais devant, et qui brouille ma vue de larmes contenues après. Se battre contre le crabe et trouver des recettes pour le tenir à distance, c’est sans doute la seule chose à dire et faire … Et pourtant, ce n’est pas juste !!! ce n’est pas juste que les personnes qu’on aime soient mortelles.

Je vous suis en pensée sur le bassin à flot, auprès d’un arbre, le long de la Jalles, et je revoie l’installation de celui qui s’ apprête à fixer le paysage avec ses pinceaux, auprès de qui je m’essayais moi aussi péniblement à cet exercice. Nos discussions qui m’apportaient tant, avant que mon temps ne grignote sur notre temps. Petit à petit tout ceci s’est espacé pour ne plus exister que dans le passé. Ces heures froides d’hiver dans les vieux quartiers de bordeaux et ses petits recoins qui nous livraient leur poésie …

On se dit qu’on a le temps, que ce qui est là aujourd’hui l’est tout autant demain, et on se trompe lourdement … On a jamais le temps d’aimer suffisamment. On a jamais le temps pour remettre à demain ce qu’on voudrait faire aujourd’hui. Je sais depuis que mon père est parti, depuis que bêtement aux portes de la retraite la mort l’a pris, que je ne dois jamais me dire que j’ai le temps et que plus tard je ferai telle ou telle chose. La vie se vit au présent, l’avenir et ses comptes d’apothicaire ne m’a jamais rien dit.

Je comprends l’ empêchement de la maladie et le renoncement qu’elle oblige à certaines choses certains jours, mais je ne peux que me révolter sur ce qu’elle vous vole ! Cette liberté qui vous est si chère, cette aversion pour le capitalisme sournois qui nous attache par la possession, ce luxe inoui de choisir le chemin difficile et «  anormal » » de l’homme qui fait aboyer les chiens sur son passage , qui choisit de quitter la bonne carrière toute tracée au profit de ses envies, cette liberté d’esprit qui ne multiplie pas les euros en pensée et qui m’est si précieuse aussi ; devrait elle supporter aujourd’hui des chaines qu’elle ne peut briser ?

Je sais aussi que d’aucuns me diront que je devrais taire ma peur de vous perdre … Que je devrais croire en vous et votre capacité à lutter, votre envie de vivre. Ce n’est pas que je n’y crois pas, c’est que je connais cette maladie qui vous ronge et que je la sais forte et vicieuse, et que je n’ai pas envie de faire semblant. Je n’ai pas envie surtout de faire comme si. Bien au contraire j’ai encore plus envie de vous dire à quel point vous comptez pour moi, à quel point cela me rend triste et en colère de vous voir amaigri, souffrant et empêché. A quel point je me réjouis aussi de vous imaginer devant le sourire de votre petit fils, de savoir que Cézanne vous accompagne partout, de partager un repas avec vous en refaisant le monde encore et encore, de profiter de votre présence. Et j’ai envie subitement, de partir avec vous peindre la montagne Ste Victoire, comme deux peintres amateurs qui se berceraient d’illusions et croieraient au miracle. De foutre un bon coup de pied dans cet attirail auquel vous êtes relié, pour quelques jours de répit, sans plus aucune douleur et vivre cette aventure extraordinaire de quelques traits de pigments qui éclairent le monde et ouvrent sur des possibles.

Andre_

taggée par K-ro

Vendredi, juillet 24th, 2009 | blabla | 8 commentaires

J’ai découvert son blog , grâce à Tiboudamou , et je suis restée admirative devant la poésie et l’originalité qui s’en dégage :) Je le lui ai dit et je me retrouve taggée héhéhé

7 objets rouges …

Y’a des puccas un peu partout, alors du rouge, je suis pas en manque lol J’aurais pu en prendre 7 et hop finito le tag hihihi, mais je suis joueuse alors j »ai diversifié ;p

7rouges

une tenture rouge avec ganesh, qui m’accompagne depuis des années, du fil rouge dégradé chiné, une reproduction bidouillée d’ Emily the strange, mes étagères rouges, une grande chemise à rabats pucca, et une de mes poupées à grosse tête « Banb »i, mes valisettes IKEA rouge et noires.

Tout ceci dans mon atelier, comme un condensé d’une de mes facettes :)

Et va falloir en tagger quelques unes à la suite  …

Alors …

Capucine-O qui adore le rouge, celui là de tag il est pour elle espécialement dirait on …

tiboudamou

labourgeoise

Camille

zaizai

lolotte

Et n’oubliez pas mon petit jeu, clic sur l’image

bannierejeualicetteacouette

cadeau pour petites filles

Mercredi, juillet 22nd, 2009 | blabla, couture, p'tits trucs à la palette graphique | 17 commentaires

Pour le lancement de ma  » Alicette à couettes » en tissu avec sa valisette de transport et (ou) rangement. dont vous pourrez trouver les 4 modèlles différents sur la boutique

alicetteacouettefraise1alicetteacouettearrosoir3

J’ai décidé de faire plaisir aux petites filles, les vôtres, celles de votre entourage … en offrant une « Alicette »  en papier à imprimer,découper, colorier et habiller, en couleur et en noir et blanc.

Et de proposer à l’une d’entre elles, si elle désire participer,de gagner une alicette en tissu début septembre. Mais comment pourra t-elle la gagner ?

C’est très simple, une fois imprimé la poupée de papier, il suffit qu’avec ses crayons ou tout autre matériaux ( papier collé, tissu … ) elle l’habille et lui crée son univers ( un haut, un bas, un chapeau, des chaussures et un accessoire ), qu’elle m’envoie la photo ( format JPG). Les photos seront exposées sur mon blog tout Août.  Un jury délibèrera fin Août pour choisir la « Alicette » retenue. Mes petits doigts et ma machine à coudre feront le reste, pour réaliser à partir du modèle retenu une « Alicette » unique qui sera envoyée à la gagnante.

La « Alicette » à imprimer se trouve ici , il vous suffira de cliquer sur l’image pour qu’elle s’ouvre et s’agrandisse dans une autre fenêtre et l’imprimer.

Si vous faites participer une pette fille ou souhaitez simplement relayer l’info, copier l’image ci-dessous et ajouter le lien de l’article.

bannierejeualicetteacouette

J’ai une pensée pour ma maman qui m’ offrait des poupées en papier à découper et à habiller et qui faisait le bonheur de mes journées de petite fille.

C’est un saint !

Mardi, juillet 21st, 2009 | blabla, p'tits trucs à la palette graphique | 6 commentaires

Il y’ a longtemps que je n’ai pas mis de petits dessins à la palette graphique. Et justement j’en ai un tout prêt même s’il date d’un ou deux mois, je ne sais pas pourquoi il est resté dans un coin de mon ordi à attendre ;p

C’était pour célébrer l’immense patience de mon crapaud, un peu d’auto-dérision ne peut pas faire de mal :)

C’est pas parce qu’en ce momment je travaille beaucoup que je ne suis pas encore comme ça certaines fois lol mais je me soigne ;p

jaimepolematin1

jaimepolematin2

jaimepolematinfin

En attendant je retrouve travailler, naméoh !

Meta

Search